Image de fond de Scouts et Guides Pluralistes

Piège en concours troubles

« Tu pars en camp avec ton Mouvement de jeunesse cet été ? Nous avons une chouette proposition pour toi ! Participe à l’action d’épargne… » et te voilà embarqué dans un engrenage marketing qui, de près ou de loin, est susceptible de porter atteinte à l’image de notre Mouvement et à la vie privé de nos membres.

Analyse et conseils de cette nouvelle tendance publicitaire qui en veut aux scouts !

Une démarche marketing

Conserves alimentaires, équipements de plein air, pâtes à tartiner, produits laitiers et même jeux pour enfants : le marché du Scoutisme touche tous les secteurs commerciaux. Et pour cause : plus de 160.000 membres rien qu’en Belgique, autant de familles voire davantage si on comptabilise les anciens et amis toujours connectés. C’est dire combien notre réseau intéresse plus d’une agence de pub.

Pour faire plaisir au client (la marque), la société promet de toucher un cœur de cible idéal (les familles) via un intermédiaire de bonne volonté(les scouts) sous prétexte que le gratuit attire les associations disposant de peu de moyens financiers. Et c’est clair que le coût d’une intendance sur un camp est conséquent.
Pourquoi d’ailleurs s’attaquer à cette période en particulier ? Sans doute parce qu’une grande concentration d’activités ont lieu en même temps, ce qui rend plus facile l’organisation des livraisons (et donc réduit les coûts de l’opération). Sans oublier la visibilité au-delà des tentes : de la diffusion d’une vidéo à partager pour récolter un maximum de soutien à la communication publique des lauréats, tout est fait pour rendre la campagne virale sur Internet.

La marque espère aussi donner une image positive d’elle-même puisqu’elle propose d’aider les Mouvements de jeunesse. Qui pourrait contredire cette bonne action ? Du côté des parents et des Unités, on se laisse alors (trop) vite tenter d’y participer.

JPEG - 419.4 ko

Et pourtant les fédérations veillent

« Nous souhaitons organiser cette année un grand concours destiné aux mouvements de jeunesse. Dans ce cadre nous souhaiterions savoir si vous avez la possibilité nous communiquer les coordonnées de chaque unité de votre réseau.  » « Pour l’un de nos clients nous voudrions savoir si vous offrez une possibilité pour adresser un courrier ou message commercial à vos adhérents (tant les scouts/guides que les chefs).  »

Nous recevons régulièrement ce genre de demande au Siège des scouts pluralistes. Pour chacune d’elle, notre réponse a été la même : notre image et notre base de données ne sont pas à vendre. Il en va de même pour les cinq fédérations scoutes et guides de Belgique. Nous avons une position commune à ce sujet de protection du Scoutisme contre toute utilisation commerciale.

Et malgré cela, certaines marques contournent l’interdiction formelle qui leur est faite en lançant des campagnes médiatiques en radio ou sur les réseaux sociaux. Certes, nous avons voté une Charte des partenariats privés qui peut servir de repères à nos membres. Mais il est parfois difficile de décrypter les dangers derrière ce qui ressemble plus à une participation ludique et positive pour les jeunes.

Ce qui se cache derrière ces bonnes intentions

Dans ce genre de concours, les principes repris en petits caractères dans le règlement sont souvent les mêmes :

  • Une action (bons à collectionner, défis à réaliser) est proposée exclusivement pour les Mouvements de jeunesse. La cible est annoncée !
  • Les participants doivent s’inscrire via un formulaire un ligne... Ce qui permet à l’agence de pub de se créer un fichier d’adresses scoutes pouvant, toujours selon le règlement, être communiqué aux partenaires et au marketing direct. Donc, pour participer au concours, il faut obligatoirement accepter cette clause commerciale.
  • L’organisateur se prémunit généralement de toute erreur pouvant subvenir dans le cadre du concours. Mais vous avez de toute façon déjà donné vos coordonnées, que vous soyez le grand gagnant ou non d’ailleurs.
  • Le lauréat accepte que son nom ainsi que sa photo prise lors de la remise des prix soient utilisées à des fins promotionnelles. On tombe ici clairement dans l’utilisation de l’image des Scouts et Guides Pluralistes, mais également des enfants qui participent au camp. Or des parents pourraient se retourner contre l’Unité ou le Mouvement s’ils découvrent la tête de leur progéniture placardée dans les rues ou exposée sur Internet.

Nous ne parlons pas ici des dommages collatéraux : nuisances dues à la venue du camion promotionnel sur le terrain de camp, valorisation de la mal bouffe, déception des enfants qui croyaient vraiment gagner ce concours… Alors que d’autres moyens pédagogiques existent pour offrir une réelle valorisation et visibilité aux camps scouts !

Le Service Communication a mis en place une veille contre ces publicités mensongères. Si vous entendez parler prochainement d’un concours similaire, transmettez l’information à communication(at)sgp.be et nous analyserons ensemble s’il s’agit d’un piège ou au contraire d’une occasion à saisir.

Soyez responsables de notre image. Ne la sacrifiez pas pour quelques kilos d’aliments bradés.

Vous êtes ici:  Actualités -Les news