Image de fond de Scouts et Guides Pluralistes

Héberger des migrants dans ton local : infos pratiques

PNG - 277.2 ko

Depuis quelques mois, des milliers de CRACS (Citoyens Responsables Actifs Critiques et Solidaires) ont pris à bras le corps la crise humanitaire qui touche devant notre porte les migrants qui fuient les guerres et les persécutions. Comment ? En accueillant chez eux des migrants qui peuvent ainsi profiter dignement d’une nuitée à l’abri.

Pour rappel, il y a deux ans, les cinq fédérations scoutes et guides de Belgique appelaient l’ensemble de leurs membres et anciens qui le souhaitaient à se mettre à la disposition ou en contact avec la Croix-Rouge ou les plateformes citoyennes existantes.

Peut-être que l’idée d’accueillir des migrants dans ton local, que ce soit pour une ou plusieurs nuits, t’a traversé l’esprit. Si ton Unité envisage de se lancer dans cette belle aventure solidaire qui s’annonce pleine de richesse et de rencontres humaines, voici quelques réponses aux questions que tu te poses sans doute.

Héberger des migrants sans titre de séjour : est-ce légal ?

Bien sûr ! Le délit de solidarité n’existe pas en Belgique… Si l’objectif est humanitaire, rien ne nous empêche de le faire. Les migrants présents aux abords du parc Maximilien sont pour la plupart de jeunes hommes sans titre de séjour. Certains ont été déboutés de leur droit à l’asile en Belgique, d’autres sont ce que l’on appelle des “cas Dublin”, c’est-à-dire que leurs empreintes ont été enregistrées dans un autre pays européen. Ces personnes ne bénéficient que de l’aide médicale urgente de la part des CPAS. Chaque citoyen peut leur venir en aide légalement. En effet, tant que l’hébergement est effectué à titre gratuit, humanitaire, c’est-à-dire sans contreparties en termes de service ou de travail et dans le respect des normes de salubrité, l’hébergeur ne risque rien. Chaque personne peut aussi transporter, soigner, et inviter un migrant à sa table sans prendre le risque d’être inquiétée.

Quelle démarche dois-je effectuer ?

  • Auprès du propriétaire : La plupart des Unités ne sont pas propriétaires de leur local. Il convient donc en premier lieu de vérifier les clauses de votre contrat de bail ou de votre convention d’occupation. Il est ensuite indispensable d’obtenir son accord par écrit.
  • Auprès de votre assurance : Contacter votre assurance pour vous assurer que votre couverture reste d’application dans le cas de l’hébergement de tierces personnes, notamment en cas d’incendie.
  • Auprès de votre commune : Nous ne pouvons que vous encourager à contacter votre commune pour l’informer de votre démarche. Celle-ci pourra peut-être soutenir financièrement ou en nature votre beau projet. Si celle-ci figure déjà sur la liste des « communes hospitalières », votre démarche n’en sera que facilitée. Une commune hospitalière est une commune qui, par le vote d’une motion, s’engage à améliorer l’information et l’accueil des personnes migrantes, quel que soit leur statut. Plus d’info sur www.communehospitaliere.be

Mon local est-il apte à héberger des personnes dignement ?

Il convient bien entendu de s’assurer que votre local correspond bien aux normes de sécurité et de salubrité en vigueur pour l’hébergement de personnes. Les migrants que vous allez héberger méritent un accueil digne comme tout le monde : il faut s’assurer qu’ils soient logés dans un lieu chauffé et avoir accès à une toilette.

Quelle logistique prévoir ?

Au minimum :

  • De quoi dormir : matelas, sacs de couchage, draps propres…
  • De quoi se sustenter : quelques biscuits, du thé, du café, etc.
  • De l’eau potable en suffisance.

Il faut aussi penser à prévoir des trajets pour aller chercher vos invités les soirs au Parc Maximilien et leur permettre d’y retourner le lendemain matin. Si ce n’est vraiment pas possible, des navettes sont aussi organisées par la plateforme citoyenne. Contactez-la !

Ça y est, nous sommes prêts ! Et maintenant ?

Il ne reste donc plus qu’à te mettre en contact avec les bénévoles de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés (hebergement@bxlrefugees.be) ou en téléphonant à Adriana Costa Santos au 0492 40 29 84) et les membres du groupe Facebook Hébergement Plateforme Citoyenne. (lien : https://www.facebook.com/groups/hebergementplateformecitoyenne).

N’oublie pas de nous informer de ta démarche ou de nous contacter pour toutes questions, témoignage ou demande de soutien via diversite@sgp.be.

N’oublie pas qu’il existe aussi de nombreuses autres possibilités pour vous investir en tant que scout dans la cause :

  • Te rendre utile avec ton staff ou ta section auprès de la Plateforme Citoyenne
  • Organiser des animations au Parc Maximilien ou dans les centres et associations d’accueil —> Organise-toi via la page Facebook
  • Accueillir des migrants dans tes activités (la fédération leur offre l’affiliation et l’assurance depuis 2015)

Plus d’infos ICI !

Vous êtes ici:  Actualités -Les news